domingo, 17 de marzo de 2013

La Belle Époque: The first decades...




La Belle Époque: Les premières années.. (1871-1914)

Fêtes, argent, robes...et luxe, beaucoup de luxe!! "La Belle Époque" ou "Golden Age" était une periode caracterisée par l'optimisme, la paix et des nouvelles decouvertes tecnologiques et scientifiques. Dans toute cette opulence, la femme était un object decorative. Elles avaient des robes en forme de "S", de conséquence leures tailles étaient extremment étroites, des poitrines grandes mises en avant et une protubérence dans la partie postérieure de la jupe. On reusissait à avoir cette silhouette, avec des corsets très petits, qui pouvaient être dangereux: ils modifiaient la figure et les organes internes, causant des fois la mort.







Ainsi, la taille était très petite et on avait le célèbre horloge de sable avec une ceinture comme les guêpes. Cette mode, divisait les femmes en deux parties: celles qui portaient le corsé et celles qui, s'oposaient. Il y avait une estricte étiquette sociale, qu'imposait aux femmes de se changer sept fois par jour:

robe pour le matin
robe pour le soir
robe pour une visite
robe pour une soirée (ex: pour aller au théâtre)
robe pour danser
robe pour un dîner d'étiquette
robe pour être à la maison ( avant d'aller dormir)
chemise de nuit











À partir du 1908, surgit une nouvelle femme: Paul Poiret et le ballet Russe influencèrent la mode avec des silhouettes plus relaxés et des robes plus comodes, que tombaient avec legerté sur le corps de la femme. Cela qui est sûr, c'est que le japonisme avait pris les robes de la femme, grâce au dessinateur Paul Poiret. Les robes avaient des couleurs voyantes, même criardes, las société les adoptait avec enthousiasme laissant d'un côté les roses pâles et les mauves.
























Cet orientalisme de Poiret, insistait dans les lignes "empire" et dans l'élimination du corset et la promotion des soutien-gorges, mais cela ne fut pas jusqu'à l'arrivée de Coco Chanel, que le corset disparut finalement. Dans cette ambiance, la ballerine comme Isadora Duncan ou l'énigmatique Mata Hari, étaient les icônes
 de l'époque. À partir du 1910, les cous qui arrivaient jusqu'à les oreilles se raccourcissent, ouvrant les decolletés en forme de "V" et les jupes se retractèrent légerèment, laissant voir les chevilles des femmes, lesquelles causèrent une grande stupeur, parce que pendant des siècles les jambes fémenines avaient été un grand mystère érotique, que provocaient la luxure dans les hommes et donc elles devaient être cachées.
                                                                        

Si vous voulez voir plus des robes de La Belle Époque, vous pouvez regarder le film " Titanic"  dans lequel, on conçoit très bien la mode de premières années du XX siècle, dans la série anglaise "DownTown Abbey" il y a aussi des robes très belles, surtout dans les premiers chapitres de la première saison, à continuation je vous laisse quelques exemples de tous les deux.

 Comme on peut voir, les robes de Rose suivent la ligne de Paul Poiret, des robes plus fluides qui tombent légèrement sur le corps, même si on peut pas voir encore les pieds, et les châpeaux ( image 3 ) restent comme même très grands et opulents.









  Dans les robes de "Downtown Abbey" on voit aussi un style plus relaxé et pas si fixé au corset.






Dans le prochain article on connaîtra à Mademoiselle Chanel: sa grande révolution dans le monde de la mode fémenine, le flapper et les cabarets..!!

With Love  <3

















1 comentario:

  1. ciao Marta , sono una ragazza che ha usato questa tua immagine ( http://roses-i.blogspot.ch/2013/03/la-belle-epoque-first-decades.html#comment-form) per un lavoro di scuola e mi chiedevo se potevi darmi qualche informazione sull'immagine. Ad esempio data, nome dell'immagine, ecc,….
    grazie per il tuo tempo :)

    ResponderEliminar